Nos actualités

La Solitaire URGO Le Figaro, le voilà !

Yann a rejoint la semaine dernière en convoyant son Figaro Bénéteau, le quai de la Bourse au cœur de la ville de Bordeaux, où sera donné le coup d’envoi de la 48ème édition de la Solitaire URGO Le Figaro.

« C’était sympa. Cela m’a permis de retrouver le plaisir d’être en mer, de manière décontractée. J’ai pu pleinement profiter d’être à bord pour faire autre chose que barrer et me focaliser sur les réglages du bateau. En l’occurrence, je me suis penché sur les différents logiciels, les systèmes d’envoi vidéos … Je me suis également concentrer sur mes nouvelles voiles. En début de saison, nous avions fait une garde-robe de bric et de broc. À présent, tout est au top ! »

« Cette Solitaire, j’y pense depuis un moment déjà. L’envie est là, je sens que le stress et l’adrénaline de la compétition montent doucement. C’est bien et plutôt agréable. »

Yann a fait son entrée dans l’estuaire de la Gironde la semaine dernière, par la passe sud, ce qui lui a permis de prendre quelques repères par rapport à la topographie du site. « C’était intéressant et important de se remettre cette zone en tête car elle est à la fois piégeuse et dangereuse. Par le passé, on a vu quelques incidents causés par les bancs de sables, les cailloux et le reste. C’est vraiment un endroit où les écueils à éviter son nombreux et où il est important de ne pas trop tâtonner. »

Yann est désormais prêt à en découdre sur la ligne du top départ le 4 juin prochain et il nous le fait entendre !

 #AutaquetavecYann !

Retrouvez plus d’informations sur : La Solitaire URGO 2017 & sur Quéguiner Voiles & Océan